Conseils en ligne pour faire son business plan

business plan

Faire le business plan, c’est un passage obligé afin de créer son entreprise. Il est indispensable afin de faire mûrir le projet et aussi d’obtenir des financements externes. D’ailleurs, le business plan est également un outil de présentation servant à définir la stratégie pour atteindre ses objectifs et concrétiser son projet. Dans ce cas, le business doit être irréprochable sur la forme et le fond. Mais comment faire un business plan ?

Rédiger le résumé opérationnel et présenter l’équipe fondatrice

Pour faire un business plan, il est important de rédiger le résume opérationnel. Ce dernier, c’est une partie d’une grande importance et qui est aussi très courte du business plan. Le but étant de résumer l’essentiel du business plan d’une manière très synthétique et également de donner la vision globale du projet. Pour cela, il existe quelques éléments à inclure comme le nom de l’entreprise, la nature de son activité, l’audience cible, les valeurs et l’histoire du projet et la typologie du marché. Il est souvent nécessaire de présenter l’équipe dirigeante. D’ailleurs, il est également nécessaire de présenter le parcours, la formation et les compétences de tous les membres de l’équipe afin de créer le business plan personnalisé. Le rôle des co-fondateurs devra être précisé dans un business plan exemple. Il est aussi essentiel de désigner la personne ayant le rôle de dirigeant et représentant légal de l’entreprise. L’objectif, c’est de mettre en avant toute la complémentarité des compétences respectives pour convaincre les partenaires de la pertinence et les potentiels financeurs de son projet.

Exposer les valeurs du projet et faire une étude de marché

Il est nécessaire d’exposer dans le business plan les valeurs animant l’équipe dirigeante et constituant le point de départ de motivation. Ces valeurs peuvent être l’impact social du projet, l’expertise dans un domaine ou le sens du service. D’ailleurs, dans le cadre d’étude de marché faut analyser trois éléments principaux y compris l’offre, la demande et une potentielle carence de marché. Il est crucial d’identifier l’offre qui est disponible sur le marché visé. Il est aussi vital de savoir le nombre de concurrents qui sont présents sur les tarifs pratiqués, la variété de l’offre et le marché. En ce qui concerne la demande, il faut procéder à une étude attentive des attentes non satisfaites, de budget moyen, des habitudes de consommation, de clientèle cible, etc. L’identification des besoins non satisfaits permet de déterminer tous les avantages qui sont concurrentiels exploitables par la société. Afin de cerner le marché cible, il faut aller à la rencontre des acteurs du marché, des clients ainsi que des concurrents.

Définir la stratégie commerciale et déterminer la stratégie de communication

Afin de définir la stratégie commerciale, plusieurs entrepreneurs emploient la méthode de Mix marketing : le prix, le produit, la distribution et la communication. Il est important d’établir la liste de l’offre de produits ou service de la société et détailler les prix. D’ailleurs, il faut dresser un catalogue de biens et services avec leurs caractéristiques, les offres promotionnelles, les packs proposés, leurs atouts de différenciation, etc. Il est également essentiel de définir la stratégie de distribution avec soin et déterminer les canaux d’entreprise que par lesquels vous vendrez les produits ou services. La stratégie commerciale permet de définir de quelle manière l’entreprise pourra réussir à intégrer le marché. Pour monter le business plan, déterminer la stratégie de communication permet de définir l’image de l’entreprise et de la faire connaître. Le fait de définir l’image de l’entreprise est de donner une identité propre à l’entreprise en choisissant son discours commercial et sa charte graphique. Pour faire connaître l’entreprise, il est nécessaire de déterminer les canaux étant exploités afin de faire la promotion de l’entreprise.

Formation spécialisée dans l’entreprise
Les démarches à suivre en cas d’assujettissement à la TVA