Devenir auto-entrepreneur : quelle sera ma couverture sociale ?

La couverture sociale est devenue le principal sujet de discussion des auto-entrepreneurs. L’inquiétude de ces derniers raisonne sur ses droits en cas de maladie et de retraite. Les chefs d’entreprises octroient les mêmes droits qu’un travailleur salarié en matière de santé et autres. Ils disposent d’une particularité vis-à-vis de la couverture sociale.

Ce qu’il faut savoir sur la couverture sociale en tant qu’auto-entrepreneur

Afin de bénéficier une couverture sociale pour auto-entrepreneur au même titre qu’un travailleur indépendant, il vous est possible de cotiser dans un organisme de protection sociale. Les cotisations sociales ont pour objectif d’assurer la couverture sociale des professions dites indépendantes. L’auto-entrepreneur disposera de ses droits liés à la santé, aux allocations familiales, à la retraite,  à la prévoyance, aux contributions redevables et à la formation professionnelle. La couverture sociale d’un auto-entrepreneur collecte l’ensemble des contributions sociales et garantit donc la bonne gestion des finances aux seins de la sécurité sociale. Ce sont ces fonds collectés qui feront l’objet d’une redistribution au sein de caisse de sécurité sociale. C’est par ce système que les financements de ces prestations sont possibles.

L’importance de la couverture sociale à l’égard de l’auto-entrepreneuriat

Les services de couverture sociale sont modernisés et simplifiés afin de lutter contre l’illégalité du travail. En effet, il existe une gestion de dispositif afin d’alléger les cotisations sociales et l’analyse des données économiques. Force est de constater que les auto-entrepreneurs possèdent  une particularité dans la couverture sociale. Ils bénéficient d’un régime microsociale. Ce régime met en exergue les conditions de cotisations au dépend des chiffres d’affaires réalisés. Les auto-entrepreneurs obtiendront une protection quotidienne, des droits de retraite et tous les autres droits d’un travailleur indépendant. L’organisme en charge de la couverture sociale varie en fonction des activités de l’auto-entrepreneur.

Opter pour une couverture sociale dans le cadre de l’auto-entrepreneuriat

La couverture sociale de l’auto-entrepreneur équivaut à ceux des salariés, mais elle ne prend pas en compte l’assurance chômage. L’auto-entrepreneur est connu également sous le statut de micro-entrepreneur. Il s’agit d’un statut ouvert à toutes les personnes afin d’effectuer des activités libérales, artisanales ou commerciales. L’auto-entrepreneuriat est également soumis au régime de la protection sociale. Une fois votre inscription faite au sein de la sécurité sociale des indépendants, il vous est possible d’octroyer des remboursements à l’égard des soins médicaux. La couverture sociale recouvre donc l’entrepreneur en matière de maladie et de maternité et au niveau de la retraite.

Devenir auto-entrepreneur : faut-il ouvrir un compte bancaire professionnel ?
Augmentation de capital : comment procéder ?