Quelles sont les différences entre auto-entrepreneur et portage salarial ?

Si vous improvisez dans une création particulière, l’auto-entrepreneur et le portage salarial sont deux issues qui permettent d’expérimenter une nouvelle activité. Ces deux statuts possèdent chacun des points avantageux pour créer son entreprise. Si vous hésitez entre ces deux solutions pour la création de votre société, voici les avantages d’être auto-entrepreneur et les privilèges de choisir le portage salarial.

Les avantages d’être auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur est un travailleur indépendant qui a une gestion administrative plus fondamentale. Grâce à l’auto-entrepreneuriat ou le micro-entrepreneuriat, les formalités de créations sont réduites, les comptes annuels ne sont plus à votre charge,… et c’est l’auto-entrepreneur qui facture directement ses clients. L’auto-entrepreneur règle lui-même le payement des cotisations sociales et s’occupe de l’administration des non-salariés. Il assure aussi la gestion administrative et financière à l’aide d’un expert-comptable qui demande cependant une rémunération plus conséquente. Il peut aussi se focaliser uniquement à la mise en place de son activité sans gâcher son temps sur la partie administrative. Un des plus grands avantages de l’auto-entrepreneuriat, c’est que son statut lui permet de ne pas être assujetti  à la TVA, c’est une grande différence entre auto-entrepreneur et portage salarial.

Les avantages d’opter pour le portage salarial

La société de portage salarial est un professionnel qui a en général un statut de cadre salarié et qui est traitée par les clients. Le portage salarial donne un privilège de soutien social du régime général. La différence entre auto-entrepreneur et portage salarial : l’individu qui opte pour le portage salarial est soutenu par l’assurance chômage. Vous n’avez aucun risque avec le salarié porté parce qu’il est aussi défendu par une assurance de responsabilité civile et professionnelle. Surtout si ce n’est que le commencement d’une nouvelle activité, vous aurez le privilège de ne pas vous préoccuper de la gestion administrative du projet. En effet, les formalités de travail sont similaires à celles d’un salarié, ce qui vous permettra de ne pas créer une structure, de ne pas vous soucier de la comptabilité ni des factures. Les salariés bénéficieront aussi de droits aux caisses de retraite non cadres et cadres.

Conclusion

Choisir entre l’auto-entrepreneur et le portage salarial est une décision importante pour la création de votre entreprise. Si vous voulez expérimenter une activité commerciale en travaillant avec des personnels particuliers par exemple, le meilleur choix est de se tourner vers l’auto-entrepreneuriat. L’auto-entrepreneuriat est l’idéal pour celui ou celle qui a besoin de créer sa propre structure avec son projet. S’il s’agit d’une activité avec un client qui présente un contrat sans structure obligatoire pour travailler sur un projet d’une certaine durée, le portage salarial est la meilleure alternative.

Devenir auto-entrepreneur : faut-il ouvrir un compte bancaire professionnel ?
Augmentation de capital : comment procéder ?