Un secteur en croissance : le désamiantage et la réhabilitation des sites pollués

La réhabilitation des sites pollués étant devenue une préoccupation d’actualité, le marché du désamiantage connaît une croissance soutenue. Cela s’explique par le fait que l’amiante a été très largement utilisé par les industries, en raison de ses excellentes caractéristiques, avant d’être interdit en 1997.

Qu’est-ce que « l’amiante » dans le mot désamiantage ?

Avant de parler de l’essor du marché du désamiantage, il convient de parler de l’amiante. Également nommé asbeste, l’amiante est un minerai qui a été longtemps employé dans les industries. Son utilisation intensive a été motivée par les excellentes caractéristiques physiques et chimiques de ce minerai. L’amiante est ignifuge, un excellent isolant thermique et électrique, résistant à la traction, très stable chimiquement (ne se corrode pas) et apte au filage. C’est pour ces raisons qu’on le retrouve dans le BTP dans les isolants, le ciment et les enrobés. De plus, on le trouve également dans certaines installations de chaudières. Il est de même présent dans l’industrie automobile, notamment dans la fabrication d’élément à forte friction comme l’embrayage ou les freins. En sus, l’amiante se présente comme le seul minerai, à l’exception de la fibre de verre, à être utilisé en textile.

Pourquoi faut-il désamianter ?

Les excellentes caractéristiques physiques et chimiques de l’amiante sont, toutefois, un danger pour l’homme. L’amiante peut se fractionner en des microparticules qui sont facilement inhalées. Une fois dans l’organisme humain, notamment les poumons, ces particules ne peuvent être éliminées. En effet, en raison de sa stabilité chimique, l’amiante ne peut être détruit par notre organisme. Par conséquent, les microparticules s’accumulent dans le poumon et en causent l’inflammation. De plus, les globules blancs qui les ingèrent, pour essayer de les éliminer, se retrouvent infectés. En raison de la nature cancérigène de l’amiante, le marché du désamiantage s’est développé afin de l’éliminer de notre environnement immédiat.

Les raisons de l’essor du secteur du désamiantage

La croissance rapide du marché du désamiantage s’explique par le développent urbain et la demande croissante en logement. D’une part, les projets d’aménagement urbain requièrent la réhabilitation de sites pollués. En effet, on ne peut pas laisser un lieu à l’abandon sous prétexte de pollution à l’amiante, alors qu’il peut servir pour la construction de bureau et de logement. D’autre part, même si l’amiante a été interdit à partir de 1997, cela n’empêche pas sa présence dans les constructions postérieures à cette date, sans parler de toutes celles antérieures. Afin de valoriser et de rendre utilisables les constructions concernées, les agents du secteur du désamiantage ont encore une quantité titanesque de travail qui les attend.

La mode des maisons bois : l’éco-construction cartonne !
Face aux besoins : l’essor des crèches privées