Guide pratique sur le portage salarial

portage salarial
Vous souhaitez lancer votre business ? Vous n’êtes toutefois pas prêt à renoncer aux avantages et à la sécurité que votre emploi vous assure ? Le portage salarial est alors fait pour vous. Il s’agit d’un statut professionnel à mi-chemin entre la situation de salarié et celle d’entrepreneur. Découvrons sans plus attendre les bénéfices que vous pouvez en tirer et les conditions requises pour accéder à cette nouvelle forme d’emploi.

Définition : guide du portage

Lorsque vous optez pour ce régime d’emploi, vous avez la possibilité d’exercer une activité professionnelle indépendante. Cela implique la fixation de vos tarifs en fonction de vos attentes salariales et de la qualité des prestations proposées. Par ailleurs, vous serez à l’abri des tâches administratifs que la plupart des entrepreneurs ne voient pas d’un bon œil. En effet, rares sont ceux qui souhaitent s’aventurer dans les procédures juridiques et fiscales par maque de temps et de connaissances dans le sujet. Avec ce statut, vous allez pouvoir reléguer cette activité tout en conservant les avantages indiqués par la loi.

Pour résumer, il s’agit d’une étape transitoire permettant de transformer les honoraires en salaire. Cette formule convient aux salariés souhaitant se lancer dans le monde des affaires en proposant leurs prestations à l’entreprise dans laquelle ils continueront à exercer. L’inscription de votre société, qui constitue une démarche très contraignante, vous sera épargnée avec la possibilité d’accéder à de nombreuses opportunités.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.portageo.fr.

Modalités de fonctionnement et calcul du salaire

Dans ce statut, 3 actants sont directement impliqués créant ainsi un schéma spécifique. Tout d’abord, vous avez le client qui peut être soit une personne physique ou morale. Dans le deuxième cas de figure, on retrouve les associations, les collectivités locales et les administrations. Celui qui possède le statut de « porté » propose ses services aux structures précédemment citées. De manière plus commune, on fait allusion à ses missions comme étant du travail en freelance se déclinant sur différents secteurs. Enfin, le troisième actant est la société de portage assurant le lien entre le porté et ses clients.

En ce qui concernant le salaire, le consultant procède à la négociation de ses tarifs avec ses clients. La société de portage salarial lui réserve ensuite un salaire issu du chiffre d’affaires réalisé. Le salaire net est alors calculé en fonction du découpage choisi par l’entreprise. Notez que les charges ainsi que les taxes sont soustraites du salaire dit « brut », ce qui vous oblige à tenir compte des charges patronales tout autant. N’oubliez pas d’ajouter le taux de gestion de votre dossier que la société prend comme rémunération pour les services fournis.

A savoir : Le salaire net d’un porté correspond à 50 % des honoraires facturées au client. Certaines entreprises de portage proposent un pourcentage encore plus intéressant pouvant atteindre les 67%.

Les principaux avantages

En ayant le statut de « porté », vous bénéficiez d’une indépendance totale de gestion en obtenant :

  • La protection relative au salarié : Vous serez éligible au régime de sécurité social avec la possibilité d’avoir une assurance de responsabilité civile et une mutuelle santé dont les avantages sont nombreux.
  • L’accès à des clients de qualité : Comme vous débutez dans le domaine de l’entreprenariat, cette situation vous met en contact avec des clients haut de gamme. La société avec laquelle vous collaborez vous donne une plus grande crédibilité, conseils et assistance pour approcher les entreprises les plus inaccessibles.
  • Des cursus d’apprentissage : Des formations sur-mesure vous sont proposées afin de mieux gérer votre business naissant et de bénéficier de modules d’apprentissage favorables au développement de votre activité professionnelle.
  • Des compétences variées : La société intermédiaire met à votre service des compétences pointues et diversifiées. Vous ferez alors partie d’un réseau professionnel très étendu avec une assistance régulière d’un conseiller pour vous aider à résoudre tous les problèmes rencontrés.

Un outil d’adaptation économique efficace !

Pour devenir autonome professionnellement, suivez le guide du portage. Vous apprendrez alors comment travailler de manière autonome, booster votre niveau de motivation et faire corps avec le système économique global.

Ainsi, votre situation vous permet d’avoir des attentes plus grandes en vous projetant dans l’avenir avec des perspectives encore plus élevées. Des missions prometteuses seront à votre portée vous aidant ainsi à vous construire une réputation solide dans le domaine d’activité auquel vous appartenez et à vous imposer face à vos concurrents même si vous venez de vous lancer.


Lunettes pour tous, le concept de l’opticien low cost
Quel statut choisir pour un freelance ?